Historique

Historique

1-1 HISTORIQUE ET SITUATION GÉOGRAPHIQUE

La Commune de Transua est créée par Décret n° 95-941 du 13 décembre 1995 portant création de nouvelles communes .
Elle est située dans la région du Gontougo au Nord-Est de la Côte d'ivoire. Avec une population de vingt deux mille (22 000) habitants, elle s'étend sur une superficie de 246,2 km2. Elle est constituée de vingt deux (22) villages et d'une quinzaine de campements. Elle est limitée au Nord par la Commune d'Assuéfry, à l'Ouest par la sous-préfecture de Transua et à l'Est par le Ghana.

La ville de Transua chef-lieu de commune, de sous-préfecture et de département est située à 350 km d'Abidjan, 50 km de Bondoukou, 32 km de Koun-Fao, 15 km de la frontière avec le Ghana et 18 km d'Assuéfry.

Le terme transua découle de la langue brong. Il est un dérivé de trin qui signifie roseau tranchant et de sua ou assouo qui signifie rivière . Il signifie donc rivière aux roseaux tranchants . Le peuple de Transua est majoritairement d'ethnie brong ou abron appartenant au groupe Akan venu du Ghana.

La mairie est située dans le quartier Krébio Akoinkro.

1-2 ATOUTS ECONOMIQUES

Transua est une zone de production agricole importante dans le Gontougo. Ainsi on y produit du cacao, du café, de l'anacarde, du roucou, et de l'hévéa.
On y trouve également une activité intense d'exploitation forestière.

1.2.a- Banques

COOPEC, CMEC

1.2.b- Transport

Le secteur du transport est en plein essor avec la création de nombreuses lignes. De Transua il est désormais possible de rallier Abidjan, Bondoukou, Ghana et tous les chefs lieux des communes voisines.

1.2.c- Secteur primaire

L'agriculture est l'activité principale des populations. Culture de la banane plantain, de l'igname, du manioc, du taro, des légumes. On note aussi une intense activité d'élevage.

1.2.d- Secteur tertiaire
La culture est enracinée dans la vie quotidienne du peuple brong de Transua. Des journées traditionnelles et culturelles sont organisées dans la commune.

Ce qui constitue un véritable attrait touristique. On y rencontre de nombreux artisans dont l'essentiel de la production sert aux besoins ménagers.